Hypnothérapie, vos questions

-Combien de temps dure une séance?

Une séance dure généralement 30 minutes.


-Comment se déroule une séance?

Une séance débute par une conversation concernant le changement voulu, se poursuit par une mise en transe et travail en transe, et s’achève par la phase de réveil.


-Combien de séances faut-il pour résoudre un problème?

L’hypnothérapie est une méthode de thérapie brève qui nécessite généralement un maximum de dix séances par problème.


-Combien coûte une séance?

1- Entretien préalable d'analyse de la demande: cette prise de contact est destinée à déterminer l'utilité d'une séance d'hypnothérapie. Cet entretien n'est pas facturé.

2- Une séance de travail sous hypnose est facturée 40€ par 1/2 heure au cabinet ou à domicile. Elle n'est pas prise en charge par la sécurité sociale.


-Est-ce que je reste conscient pendant une séance?

Le degré de conscience pendant une séance dépend de la profondeur de l’état de transe induit par le praticien, selon le travail à effectuer.


-L’hypnothérapeute peut-il me faire agir contre ma volonté?

Il est impossible de faire agir une personne en état de transe contre sa volonté, ses croyances ou ses principes car sa partie inconsciente conserve toujours le contrôle de la situation.


-Tout le monde est-il hypnotisable?

Oui, l’état de transe propre à l’hypnothérapie est accessible à toutes les personnes qui le veulent et qui l’acceptent. Une personne qui refuse d’être hypnotisée ne peut pas l’être.


-Parvient-on toujours au résultat voulu par l’hypnothérapie?

Le praticien et sa méthode contribuent à environ la moitié de l’obtention du résultat, le reste est constitué par la réalité ou la profondeur de la volonté de changement de la personne.


-L’hypnothérapie est-elle parfois contre-indiquée ?

Elle peut être contre-indiquée chez les personnes souffrant de maladies psychiatriques telles que la paranoïa, la schizophrénie, la bipolarité...


-Puis-je consulter alors que je suis enceinte?

Par principe de précaution, le praticien ne prend pas en charge les femmes enceintes.


-L’hypnothérapeute doit-il recevoir tout le monde?

Le praticien se réserve la possibilité d’accepter ou non de prendre une personne en charge.


Qui suis-je ?

Je m'appelle Patrick Gerard.
Diplômé en philosophie et en administration des affaires, j’ai exercé une vingtaine d’années dans des fonctions axées sur l’écoute, l’analyse relationnelle et le contact humain.
Cette expérience constitue une base de références utile dans la pratique de la thérapie par l’hypnose ericksonnienne à laquelle je me suis formé par la suite.
Centrée sur l’écoute de la personne, cette méthode peut aider à agir sur l’origine, ou les origines, de certains problèmes d’ordre émotionnel ou des troubles du comportement.